Si je pouvais parler à chaque enfant du monde

Si je pouvais parler à chaque enfant du monde,
Je soufflerais ces mots à chaque fois qu’il tombe

Tu es unique, tu es parfait, et rien ne saura changer ça,
Ni les années sur ton visage, ni les douleurs sur leur passage.

Tu es entier, tu es complet, tu n’as pas besoin de chercher,
Ni les morceaux éparpillés, ni cette fameuse autre moitié.

Mais s’il te plait rappelle-toi que tous les cœurs que tu toucheras,
Portent la même parcelle de vie et sont aussi sacrés que toi.

Joue à milles vie, invente-les toutes, aucun personnage ne pourrait
être aussi complexe que toi, être aussi vivant que tu ne l’es.

Et lorsque tu seras perdu, respire, relâche, ne cherche plus, S’il n’y a pas de meilleur chemin, le plus beau se foule les pieds nus.

Fais-toi confiance, écoute ce cœur, laisse parler chacune de tes voix,
Celles qui ont peur, celles qui s’absentent, même celles qui disent du mal de toi.

Laisse une place à tout ce qui est, à tout ce qui veut devenir,
la sagesse n’est pas d’ignorer, mais d’écouter puis de choisir.